top of page

International | Tournée de cyclistes palestiniens

Dernière mise à jour : 23 sept. 2022

Du 17 juin au 4 juillet, des cyclistes palestiniens se sont rendus dans différentes villes françaises à l’occasion de la première Caravane du sport populaire et solidaire avec la Palestine. Organisé par la FSGT et l’Association France Palestine solidarité, cet événement a connu une belle réussite !

L'étape 6 de la tournée des cyclistes palestiniens a eu lieu dans le Pas-de-Calais... © Bruno de Butler

En cette fin de saison, la FSGT s’est associée à l’Association France Palestine solidarité (AFPS) et différentes collectivités françaises pour lancer la première « Caravane du sport populaire et solidaire avec la Palestine ». L’objectif ? Développer le vélo en Cisjordanie et à Gaza à travers la découverte de la petite reine FSGT et sensibiliser le grand public sur les conséquences dramatiques de l’occupation israélienne pour les sportifs et sportives palestinien·nes.

Étape 1 : Sarthe

En tout, quatre Palestiniens étaient présents : Mustafa Zighari de l’équipe nationale de vélo palestinienne, Mohammad Badran, pratiquant cycliste, Naji Naji, créateur d’un club de vélo pour les personnes en situation de handicap à Gaza et le réalisateur Iyad Alasttal (par ailleurs co-auteur de cet article et interviewé en décembre 2021 par Sport et plein air). Arrivée le 16 juin à Paris, la délégation est partie dès le 17 à Allonnes pour visiter un magasin de cyclisme, faire du VTT et participer à un débat avec une vingtaine de Sarthois et Sarthoises.

Étape 2 : Haut-Rhin

Le 19 juin, les membres de l’équipe ont pris la direction du Haut-Rhin. « Avec la participation de Jacques Callarec, coordonnateur des Conseillers techniques nationaux dans la Fédération, un échange très intéressant sur le thème de la formation FSGT a eu lieu le lendemain matin à Lutterbach », confient d’une même voix Violaine Litzler et Roland Geisser de la FSGT 68. L’après-midi, une présentation du travail sur le handicap mené par l’Union cycliste de Montreux-Vieux et une sortie en VTT étaient proposées par Gérard Berchiat, son président. La délégation palestinienne a ensuite été accueillie par la municipalité pour une réception, et une soixantaine de personnes ont assisté à une conférence à Mulhouse le 20 au soir.

Étape 3 : Morbihan

Mais le Covid-19 s’est malheureusement invité à la fête pendant cette tournée, et le groupe de Palestiniens s’est de nouveau retrouvé au complet le 28 juin du côté de Hennebont en Bretagne. Au programme de cette journée ? Une animation cyclocross , une réception à la mairie et une soirée « Rencontres-témoignages » ayant réuni une cinquantaine de participant·es...


Étape 4 : Calvados

Le mercredi 29 juin, l’équipe avait rendez-vous dans le Calvados. Accueillis par une association cycliste locale, les Palestiniens ont pédalé le long d’un canal et fait deux arrêts. « Un premier à Hérouville où une cinquantaine de personnes ont manifesté leur solidarité avec la Palestine et un second à Blainville-sur-Orne où des prises de paroles étaient proposées par la municipalité » précise Nina Charlier, membre de l’AFPS et formatrice FSGT en Palestine.

« Il y avait beaucoup d’élus présents, et cela pourra sûrement nous aider à organiser de futures actions de soutien ! »

Le soir, un stand monté sur le port de Caen a attiré de nombreux·ses passant·es.

Étape 5 : Seine-Maritime

Le jour suivant, les Palestiniens se sont rendus à Harfleur. « Nous avons été reçus par la mairie, assisté à une présentation de l’activité cyclotourisme dans le club des " Amis FSGT " et le comité 76 et réalisé une sortie avec une dizaine de cyclistes locaux », liste Bruno de Butler de l’Association France Palestine solidarité.

Étape 6 : Pas-de-Calais

Le 1er juillet, le groupe s’est déplacé dans le Pas-de-Calais pour découvrir le cyclisme sur piste ! « On a eu la chance de pouvoir s’appuyer sur l’Union sportive ouvrière de Bruay-la-Buissière », témoigne Juliette Vandekerckhove, agent de développement au sein du comité 62.

« Sur le vélodrome, plusieurs membres du club ont fait essayer cette discipline aux Palestiniens, et ces derniers ont adoré ! »

L’étape s’est terminée par une soirée « Témoignages/vidéos/repas » à Villeneuve-d’Ascq.

Après une dernière conférence organisée à Nanterre (Hauts-de-Seine) le lendemain, cette première « Caravane du sport populaire et solidaire avec la Palestine » a pris fin. L’occasion pour les Palestiniens présents d’en tirer un bilan plus que positif comme l’assure par exemple Mustafa Zighari :

« En France, j’étais libre comme un oiseau, je pédalais sans devoir m’arrêter à des checkpoints tenus par des soldats israéliens. Lors des débats, j’ai aussi pu exprimer ce que je vis et ce que je sens quand je fais du vélo. »

Si le Cisjordanien Mohammad Badran se réjouit d’avoir pu « rencontrer pour la première fois des habitants de Gaza » grâce à cette tournée, Naji Naji explique, lui, avoir « compris ce que signifie le " sport pour tous ". De plus, les formations et les ateliers réalisés sur place ont enrichi mes connaissances et me mettent sur le bon chemin pour développer le cyclisme en Palestine... »


Iyad Alasttal & Antoine Aubry

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page