top of page

L’État va-t-il privatiser le Pass’Sport ?

Dernière mise à jour : 2 févr.

Nouvelle très attendue ; le dispositif Pass’Sport, mis en place à la sortie de la crise du Covid-19 afin de soutenir les inscriptions des plus jeunes dans les clubs sportifs, va être reconduit à la rentrée 2023.


Cette année, cette aide de 50 euros pourrait également être utilisable lors de l’adhésion à des loisirs sportifs marchands comme par exemple une salle de fitness ou une patinoire. Il s’agirait clairement d’une nouvelle orientation, posant sport associatif et secteur privé sur le même plan alors que la mesure (ouverte aux foyers recevant l’allocation scolaire, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ou l’allocation aux adultes handicapés, aux étudiant·es boursier·ères et aux bénéficiaires d’une aide annuelle du Crous de moins de 28 ans) n’a touché qu’un million de personnes pour le moment… Si le ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques affiche sa volonté de travailler avec les fédérations ou le CNOSF pour accroître l’efficacité du Pass’Sport (ils/elles seraient en effet 6,7 millions à pouvoir en bénéficier), l’État opterait donc pour ce petit cadeau aux entreprises. Avec, comme argument spécieux, que ces évolutions permettraient de favoriser la pratique d’une activité physique et sportive pour le plus grand nombre et donc les bienfaits sur la santé des Français et Françaises.



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page