top of page

L’Ifab souhaiterait expérimenter le carton blanc

Dernière mise à jour : 21 déc. 2023

L’Ifab, l’International football association board, qui a la lourde charge des fameuses « lois du jeu » du ballon rond, a annoncé son intention de tester le carton blanc, autrement dit l’expulsion temporaire.


Selon Mark Bullingham, directeur exécutif de l'Ifab cité par l’AFP, la motivation première est clairement de maintenir la qualité du spectacle :

« La frustration des supporters est immense lorsqu'ils voient une contre-attaque prometteuse avortée par une faute tactique. Et la question de savoir si un carton jaune est suffisant pour la sanctionner nous a amenés à nous demander si le carton blanc ne devrait pas également être une option. »

 

Pourtant, la notion d’expulsion temporaire existe déjà dans de nombreux sports collectifs. Notamment du côté des « frères ennemis » du rugby, que ce soit afin de sanctionner une faute ou de calmer les ardeurs d’un·e joueur·se. Si la Fédération française de football expérimente le carton blanc dans certains districts, la FSGT a instauré cette règle dans ses compétitions de foot à 11 depuis maintenant trente ans. L’ambition est d’abord d’évacuer la tension et de permettre au jeu de rester au centre de l’activité.

 

« Face à des joueurs qui sont en train de perdre le contrôle d’eux-mêmes, les arbitres ont à leur disposition un carton blanc, synonyme de sortie temporaire de cinq minutes sans remplacement ou à l’appréciation de l’arbitre suivant les circonstances, devant permettre de retrouver un peu de sérénité sur le banc de touche », est-il par exemple écrit dans le règlement de la Coupe de football à 11 Auguste Delaune. En outre, le carton blanc FSGT ne fonctionne pas seul, mais en relation avec d’autres règles comme le remplacement tournant (possibilité de rentrer et de sortir plusieurs fois dans la partie) et le recul à 10 mètres (avancer ou reculer un coup-franc de 10m en cas de contestation).

bottom of page