top of page

La FSGT récemment invitée à deux belles tables rondes…

À Paris, Emmanuelle Bonnet Oulaldj, coprésidente de la FSGT, a récemment été invitée à deux tables rondes sur le sport féminin et sur l’inclusion des personnes LGBTQIA+ dans le sport.


À l’initiative de Geneviève Garrigos, présidente de la Commission Associations, Sports & Relations internationales de la Mairie de Paris, et en partenariat avec la Fondation Alice Milliat, la première s’est déroulée le 15 septembre dans l’auditorium de l’Hôtel de ville. Après la projection du documentaire Les Incorrectes, réalisé par Anne-Cécile Genre et retraçant la vie et les combats d’Alice Milliat (qui fut à l’origine des premiers Jeux mondiaux féminins en 1922), un échange passionnant a été organisé aux côtés de Béatrice Barbusse, sociologue du sport, d'Annick Davisse, Inspectrice au sein de l’Éducation nationale et de la jeunesse, d'Ayodélé Ikuesan, athlète olympique et adjointe au Maire du 18e arrondissement et de Marie-Cécile Naves, directrice de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques. L’occasion pour la Fédération de rappeler la mémoire de Jane Renoux, militante FSGT et première femme journaliste sportive, et de faire le lien entre luttes sociales et émancipation des femmes par le sport.


La seconde table ronde a eu lieu le 13 octobre à la Mairie du 19e arrondissement de la capitale. Mis en place à l’occasion du 30e anniversaire des Front runners, l'événement a permis à Emmanuelle Bonnet Oulaldj de débattre avec Gilles Boucher, l'un des cofondateurs de ce club parisien, Lucie Pallesi, doctorant·e à la Faculté des sciences du sport de l'Université de Paris Saclay (Essone) et militant·e au sein du collectif Intersexe et Pierre-Henry Juillard, responsable inclusion à la Fédération sportive LGBT+, sur les problématiques liées à la visibilité pour l’accueil et l’inclusion des minorités de genre dans les associations sportives.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page