top of page

Boxe anglaise I L’Open de France 2023  a eu lieu...  

Le 18 novembre dernier, le Boxing club Joeuf était l’hôte de l’Open de France FSGT de boxe anglaise 2023. Ayant regroupé une quarantaine de participant·es et proposé des combats inclusifs, la manifestation a connu une belle réussite.   

 

© Bruno & Claudine Charrier 

« Une odeur de transpiration, de concentration mêlée à l’excitation, emplissait la salle François de Curel de Jœuf ce samedi 18 novembre après-midi. »

La présentation de l’Open de France FSGT de boxe anglaise 2023, qui était donc organisé en Meurthe-et-Moselle le mois dernier, dans les colonnes du journal Le Républicain Lorrain (19/11/23) rendait hommage à toute la mythologie qui entoure le noble art... Ce dernier possède une longue histoire au sein de la Fédération, en particulier dans le Grand Est, et voir cette discipline populaire perdurer aujourd’hui s’avère particulièrement réconfortant !  

Le BCJ (Boxing club Joeuf) accueillait cette compétition de prestige sous le parrainage du collège FSGT de la discipline. Et son succès fut incontestable, tant en termes d’affluence (on comptait environ 300 personnes dans le public) qu’au niveau de la participation.  

En effet, pas moins d’une « quarantaine de boxeurs » étaient sur place pour affronter des « adversaires d’autres clubs », selon le quotidien régional. Âgé·es de 15 à 33 ans, ils et elles ont enchainé les assauts, souvent de grande qualité et dont la durée dépendait de la catégorie d’âge, pendant toute la journée. 

 

Un Open inclusif   

 

La réussite l’Open de France a ravi le club organisateur qui fêtait, à cette occasion, son cinquantième anniversaire. Outre ses « nombreux sponsors », le BCJ a tenu à saluer ceux et celles qui ont permis la bonne tenue de cet événement :

« tous les clubs inscrits, les officiels, le Sanhagi boxing club de Belleville-sur-Meuse pour le prêt du ring et leur disponibilité, les représentants de la FSGT et de la FFB, la Croix-Rouge de Metz, le docteur Cesson le département de Meurthe-et-Moselle, monsieur Corzani, le maire de Joeuf, et monsieur Keff, son adjoint aux Sports, DJ K-more pour son professionnalisme et le groupe R hells dance pour son show spectaculaire ». 

Les bénévoles dévoué·es n’ont pas été oublié·es dans les remerciements. « Leur temps, leur énergie et leur détermination ont été la force motrice derrière chaque aspect du gala », affirme le club jovicien.

« Ce travail acharné n'est pas passé inaperçu, et nous sommes honorés de les avoir à nos côtés. »

Des mots qui doivent parler à toutes les associations de la Fédération...   

L’arbitrage, dont on sait l’importance sur le ring, a été une autre source de satisfaction de l’Open ! En particulier grâce à la présence de « Jean-Marie Jecker, arbitre national qui est aussi formateur », précise Bernard Muller, référent FSGT de boxe anglaise.   

Enfin, particularité notable cette année, l’inclusivité a été mise en lumière. En effet, « le gala a démarré avec trois combats de boxe adaptée, pratique revisitée pour les personnes en situation de handicap », soulignait Le Républicain Lorrain dans son article. Accueilli·es tous les dimanches au Boxing club Joeuf, des jeunes suivi·es dans un établissement spécialisé sont, cette fois-ci, monté·es sur le ring...   

« Ils ont pu grimper entre les cordes et enfiler les gants comme tout le monde », se réjouit-on du côté du club.

« Ayant reçu une belle ovation du public, les jeunes étaient très fiers et nous aussi, évidemment. Ce fut un moment inoubliable. » 

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page