top of page

CVB Catalans l « Aux JSM pour la gagne… et pour le plaisir ! »

Dernière mise à jour : 9 août 2023

Situé à Marseille, le CVB Catalans représentera la FSGT dans l’épreuve de volley-ball féminin des JSM 2023 de la CSIT qui seront organisés du 5 au 10 septembre prochains à Cervia. Pour Sport et plein air, Marion Castelli présente cette association qu’elle préside depuis une dizaine d’années et explique ce que son équipe féminine attend de ce déplacement en Italie…


Avant de commencer cet entretien, une petite présentation du Club de volley-ball des Catalans (CVBC) s’impose…

Marion Castelli : Il s’agit tout simplement du plus vieux club de beach-volley et de volley de plage* de France ! Créée en 1949 par une poignée de membres du Cercle des nageurs de Marseille qui étaient également des passionnés de ces disciplines, l’association compte aujourd’hui plus de 200 adhérents dont 30 % de féminines. Ce sport étant sans contact, nous assistons à un véritable brassage générationnel et des tarifs des cotisations très raisonnables permettent une mixité sociale.


Quel(s) type(s) de volley proposez-vous ?

Marion Castelli : Une des principales ambitions du CVB Catalans est de développer un volley-ball loisir. Nos membres peuvent ainsi venir pratiquer librement sur nos installations, situées sur une plage en plein centre-ville, la plage des Catalans donc, chaque jour de l’année. De plus, nous avons monté la toute première école de beach-volley/volley de plage de France en 2000. Près d’une cinquantaine d’enfants sont initiés à ces pratiques chaque mercredi et on accueille également des dizaines de débutants adultes tous les samedis. Notons aussi que les marins-pompiers de Marseille ont un accès gratuit aux terrains et c’est également le cas de quelques écoles locales et de la Gendarmerie maritime.


Quid de la compétition ?

Marion Castelli : Chaque saison, nous organisons le Tournoi international des Catalans. Réunissant 24 des meilleures équipes féminines et masculines européennes, cette manifestation est à la fois l’épreuve de volley de plage la plus réputée de l’Hexagone et la plus ancienne puisque 73 éditions ont déjà eu lieu. On propose aussi un tournoi mixte annuel ouvert à toutes et à tous et on est engagé dans des championnats de la FSGT.


Des championnats du Comité des Bouches-du-Rhône ?

Marion Castelli : Oui, nous avons deux équipes, une masculine et une féminine, qui participent aux Championnats de volley-ball 4x4 en salle de la FSGT 13. Composée d’amies ayant évolué à haut niveau, certaines ont même été des professionnelles, et créée en 2016, l’équipe féminine prend également part au Fédéral de volley 6x6 depuis quelques années.


Avec succès de ce que nous avons pu comprendre…

Marion Castelli : Oui, nous avons remporté les cinq derniers Fédéraux ! On revient d’ailleurs tout juste des finales de l'édition 2023 qui s’est déroulée les 13 et 14 mai à Cluses, en Haute-Savoie. Nous avons gagné la demi-finale trois sets à zéro, mais la finale a été plus accrochée. On a dû concéder une manche face à des adversaires ayant opposé une superbe résistance, mais on a fini par gagner…


Vous représenterez la FSGT dans l’épreuve de volley féminin des Jeux sportifs mondiaux (JSM) 2023 qui se dérouleront du 5 au 10 septembre prochains à Cervia (Italie). Comment avez-vous appris la bonne nouvelle ?

Marion Castelli : En réalité, nous le savions déjà… En effet, dans le cas du volley-ball, c’est un calcul intégrant les meilleurs résultats de chaque équipe lors des quatre derniers Fédéraux qui permet de déterminer l’équipe sélectionnée pour les Jeux sportifs mondiaux. Et comme on avait remporté les quatre éditions prises en compte dans le calcul, on était sûres de pouvoir participer à cette belle aventure.


Qu’attendez-vous de ces JSM ?

Marion Castelli : Nous ne connaissons pas le niveau de nos adversaires. C’est donc un peu l’inconnu à ce niveau là, mais on a toutes des âmes de compétitrices et on y va pour faire le meilleur résultat possible ! S’il y a une médaille à faire, nous la prendrons sans hésiter. Après, on participe également à ces Jeux pour vivre de beaux moments. De beaux moments entre nous dans une région que nous ne connaissons pas, mais aussi aux côtés de personnes du monde entier qui partagent notre passion du volley-ball et des sportifs FSGT d’autres disciplines. Bref, on a hâte d’y être…


*Beach-volley ou volley de plage ? La seule différence entre ces deux pratiques concerne le nombre de joueur·ses présent·es sur le terrain. Pour le beach, c’est quatre (deux contre deux) et ils/elles sont six (trois contre trois) lors d’une rencontre de volley de plage.

Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page