top of page

Formation sur la diversité de genre au siège fédéral

En septembre 2022, un club d’escalade FSGT de Marseille contactait la Direction fédérale collégiale pour relayer la requête d’un·e adhérent·e demandant à pouvoir prendre sa licence en s’identifiant comme personne non binaire, c’est-à-dire ni du genre masculin, ni du genre féminin.


Un sujet auquel la Fédération a déjà été sensibilisée par des clubs militants LGBTQIA+ qui ont choisi de s’affilier à la FSGT parce qu’elle offre justement la possibilité d’une pratique mixte dans les sports collectifs et ne nécessite pas de justifier de son état civil. Avant de décider de démarches pour renforcer l’inclusion des différentes identités de genre à la FSGT, une formation en partenariat avec l’association Outrans a été organisée le 6 mars dernier au siège fédéral de Pantin (Seine-Saint-Denis). Lors de cet événement, il a été rappelé que chaque individu·e possède une identité de genre : masculin, féminin et/ou non binaire. Une personne trans vit, ou souhaite vivre, dans un genre différent de celui qui lui a été assigné à la naissance, seule la personne concernée peut connaître son ressenti et donc son identité. Cette réalité rend parfois difficile l’accès aux activités physiques et sportives et à leurs structures (associations, clubs et fédérations) et cette formation fut l’occasion pour les présent·es de prendre connaissance de la charte « Sport et trans » qui vise à garantir l’inclusion des personnes trans et/ou intersexes. Une initiative inédite et passionnante qui en appelle déjà d’autres !


Emmanuelle Bonnet Oulaldj

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page