top of page

GYMNASTIQUE

Dernière mise à jour : 23 sept. 2022

Des centaines de participant·es à deux Fédéraux


Organisé par le Comité des Bouches-du-Rhône, la CFA et l’Étoile gymnique port-de-boucaine, le Championnat de France FSGT de gymnastique rythmique a eu lieu les 27, 28 et 29 mai derniers à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhône). L’épreuve était particulièrement attendue par les clubs de la Fédération qui sortaient d’une longue période d’abstinence en matière de compétition fédérale, et pas moins de 250 participantes y ont pris part malgré une chaleur harassante.


Issues d’une quinzaine d’associations différentes, les gymnastes venaient bien sûr de la région provençale, mais aussi d’Alsace, du Rhône, des Ardennes, de Haute-Garonne , du Gard, des Hautes-Pyrénées ou encore de toute l’Île-de-France. Parmi les clubs franciliens, la Gymnastique rythmique et sportive audonienne (Seine-Saint-Denis) n’a pas hésité à relayer la belle performance d’une de ses membres sur les réseaux sociaux. « Un grand bravo à notre vice-championne de France Tiphène » pouvait-on ainsi lire sur son compte Instagram. Une médaille d’argent notamment obtenue grâce aux encouragements nourris de Mayleen, une ancienne gymnaste du club désormais installée dans le sud, mais « toujours présente pour nous supporter avec sa maman ». Preuve que le sport populaire forge et entretient de longues amitiés !



Du côté de la gymnastique artistique, il fallait descendre du côté de Cavalaire-sur-Mer (Var) les 4 et 5 juin pour pouvoir profiter du spectacle offert par le Championnat de France FSGT par équipes (des catégories benjamin·es à senior·es). « C’était un réel plaisir d’accueillir une telle compétition », explique Christine Bombeau, responsable des juges féminines au niveau de la Commission fédérale d’activité et représentante du Comité du Var qui organisait l’événement en collaboration avec les cinq clubs de gymnastique artistique FSGT du département et avec l'aide de la municipalité.


En tout, 77 équipes (dont neuf d’hommes et de garçons), représentant près de 450 participant·es issu·es de toute la France, se sont donc retrouvé·es dans le sud. « Le retour des clubs a été extrêmement positif, ils ont tous apprécié la qualité de l’accueil, de l’encadrement et le niveau des juges », remarque la Commission, très satisfaite.

« Sur ce dernier point, cela conforte notre souci de formation… »

Enfin, les très belles prestations gymniques proposées sont une autre dimension à souligner. « Il s’agit d’une grande satisfaction », conclut Christine Bombeau. « Nous sommes revenus au niveau d’avant le Covid-19. »

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page