top of page

Paris 2024 I Porteurs de flamme FSGT…

Dernière mise à jour : 26 avr.

À partir du mois de mai, plus de 10 000 personnes se relayeront pour porter la flamme olympique entre Marseille (où elle sera arrivée de Grèce par bateau) et Paris. Parmi elles, on trouvera plusieurs licencié·es de la FSGT, dont Hervé Cadéron et Julien Bieganski. 


© Paul Burckel

Hervé Cadéron : donner la flamme à la jeunesse


Le 25 juillet prochain, à quelques heures du lancement des Jeux olympiques de Paris 2024, Hervé Cadéron participera au relais de la flamme olympique. Amateur d’athlétisme et licencié à la FSGT depuis plusieurs dizaines d’années, cet habitant de Stains (Seine-Saint-Denis) porte, indubitablement, les valeurs de la fédération en lui…

L’aventure commence en 1967, lorsque Hervé Cadéron prend sa première licence à l’Entente sportive de Stains (ESS). Devenu président de sa section d’athlétisme il y a maintenant 20 ans, il occupe également le rôle de coach auprès des jeunes du club chaque semaine. Dans un portrait de lui publié en mars dernier sur le site internet de la ville de Stains, Hervé déclarait qu’entraîner les adolescent·es était très important pour garder la forme. « Et puis, il y a un tel potentiel sportif au sein de la jeunesse de Stains que c’est presque un devoir de leur rendre ce que le sport m’a apporté », précisait celui qui a travaillé toute sa vie à la mairie de Paris.

Membre de la commission fédérale des activités athlétiques, Hervé Cadéron a été le responsable de la délégation d’athlétisme FSGT lors des derniers Jeux sportifs mondiaux de la Confédération sportive internationale travailliste et amateur, organisés en septembre 2023 à Cervia (Italie). Délégation dont les exploits sportifs resteront gravés dans les mémoires, puisqu’elle a remporté pas moins de 46 médailles !


Julien Bieganski : la reconnaissance du travail associatif


Parmi les 24 représentant·es des associations sportives parisiennes qui porteront la flamme olympique, on trouve un certain Julien Bieganski… Originaire de Bourgogne, ce joueur de tennis de table a rejoint la FSGT lors de son arrivée dans la capitale, en 2013. Cette année-là, Julien adhère au mythique Club populaire et sportif du dixième arrondissement (CPS 10) de Paris et, par la même occasion, au sport populaire. « C’était important de découvrir une pratique différente, davantage axée sur la solidarité et le développement de soi que sur la compétition », confie-t-il.

« Je ne voyais pas ça dans les clubs dans lesquels j’étais avant. »

À peine deux mois après son adhésion au CPS 10, Julien Bieganski devient le président de sa section tennis de table. Quelques années plus tard, celui qui travaille dans le domaine de la communication est même propulsé à la tête du club !

Particulièrement investi dans son rôle de responsable associatif FSGT, Julien Bieganski a donc récemment appris qu’il avait été sélectionné pour représenter le mouvement sportif parisien lors du passage de la flamme olympique dans les rues de la capitale. Cette décision, particulièrement symbolique pour la fédération qui a vu le jour dans l’arrondissement il y a bientôt 90 ans, est également « une énorme reconnaissance pour le CPS 10 et une fierté collective ! » s’exclame Julien.


Comments


bottom of page