top of page

JUDO/SCAM

Fédéral de judo et Coupe de boxe anglaise


Le judo FSGT a organisé son Championnat national (des catégories poussin·es à vétéran·es) les 4, 5 et 6 juin à Sin-le-Noble. C’était la neuvième fois que cette petite commune du Nord recevait ce fédéral, et près de 500 judokas et judokates, sélectionné·es après des championnats départementaux et régionaux, se sont rassemblé·es pour cette grande fête ! De l’avis général, le niveau des combats a été remarquable malgré une longue absence sur les tatamis ces deux dernières années en raison de l’épidémie de Covid-19... La mise à disposition de belles installations par la municipalité et l’organisation impeccable de la Commission régionale et de la CFA ont permis la belle réussite de ces trois journées.

Parmi les clubs présents qui se sont illustrés se trouvait le Judo club de Bruay-sur-l’Escaut, une association très dynamique. « Effet du hasard ou effet Jeux Olympiques de Tokyo (où Teddy Riner et les Français ont brillé), le club ne s’est jamais aussi bien porté depuis sa reprise en 2009 », expliquait d’ailleurs La Voix du Nord dans un article consacré au club à l’occasion du fédéral. Treize de ses judoka·tes s’étaient qualifié-es pour cette compétition nationale, ce qui n'avait pas surpris son président Alain Goffo : « Lorsque j’assiste aux entraînements, je vois la qualité, la rigueur et l’exigence que demandent les professeurs ». De son côté, l’AS Briatexte arts martiaux revient avec six médailles et se réjouit de cette superbe performance. « Quelles belles images notre équipe de judo a donné de notre club ce week-end », indiquait le club tarnais sur sa page Facebook. « La passion et le plaisir d'être ensemble furent notre force. » Comment mieux résumer l’esprit du judo FSGT ?


De son côté, la boxe anglaise FSGT a fait son retour sur le ring ! Après deux années d’absence, la traditionnelle Coupe de France de la Fédération s'est déroulée à Moyeuvre-Grande le 21 mai dernier. Cette compétition était accueillie par les très dynamiques Boxing club de Jœuf et Jœuf Homécourt Lorraine boxe, et son retour en Moselle « a fait sensation auprès d’un public enthousiaste », pouvait-on lire dans les colonnes du quotidien régional Le Républicain Lorrain le lendemain de l’épreuve. Venu·es d’un peu partout en France et inscrit·es dans différentes catégories (des cadet·tes aux vétéran·es), environ 40 boxeurs et boxeuses se sont affronté·es lors de combats sans recherche de KO et dans une superbe ambiance. « Il n’y a eu aucune contestation de la part des compétiteurs et des entraîneurs », fait notamment remarquer Bernard Muller, référent de la discipline au sein de la FSGT.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page