top of page

TENNIS DE TABLE

Dernière mise à jour : 22 sept. 2022

Deux Fédéraux en mai et en juin !


Les 21 et 22 mai, la commune de Longlaville (Meurthe-et-Moselle) accueillait le Championnat national FSGT de tennis de table-hardbat (une discipline se pratique avec une raquette dotée de picots sans mousse) avec le soutien du Comité de Meurthe-et-Moselle, du club de Tennis de table Longlaville, et bien sûr de la Commission fédérale de l’activité. Il s’agissait de la troisième édition fédérale dans cette spécialité et 43 passionné·es originaires de Meurthe-et-Moselle, du Bas-Rhin, du Val-de-Marne et de Paris y ont pris part. Il y avait un peu moins de monde qu’à l’accoutumé, mais « nous avons pu assister à quelques belles rencontres », indique Mireille Voltzenlogel de la Commission.

« La reprise après les deux années d’interruption due au Covid-19 est laborieuse, mais les épreuves ont redémarré, et c’est une très bonne chose. »

Comme l’a constaté le quotidien régional Sud Ouest (06/06/22), il y avait « près de 100 jeunes » au Fédéral jeunes FSGT qui était organisé les 5 et 6 juin à Cozes (Charente-Maritime). En effet, la CFA avait mis en place cette épreuve avec l'aide du Comité interdépartemental Poitou-Charentes et du Comité départemental sportif des Foyers ruraux. À signaler que le club local, affilié à la fédération délégataire, a fourni une aide précieuse, tant en équipements qu’en bénévoles, et il faut également noter le soutien enthousiaste de la mairie de cette petite commune située près de Royan.


« La présence de près de 300 personnes accompagnant les enfants nous a surpris », ajoute Jean-Noël Béguier, président du comité FSGT Poitou-Charentes,

« Il en a résulté une très belle ambiance et une dimension familiale particulièrement agréable. »

Venu·es de région parisienne, de Normandie, du Grand Est, de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et bien sûr de Nouvelle-Aquitaine, nos jeunes pongistes, dont 20 % de féminines, se sont régalé·es pendant la compétition en enchaînant les matchs et les performances, voire en découvrant le palet vendéen grâce au Comité du Foyer rural. Une belle réussite donc, fruit de la coopération entre divers·es acteur·rices du sport populaire…


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page